Au Cotton Club, Saint Julien-lès-Metz (57)

Publié le par caro_30

Marianne James // On s’fait un p’tit caprice ?
La Castafiore Bazooka a rangé son casque à cornes. Et Marianne James
nous apparaît, seule avec sa guitare et toute en chansons. Un caprice
pour Marianne, du plaisir pour le public.


o Il n’a peut-être pas été simple pour Marianne James de
tomber le casque (pardon, le masque) d’Ulrika Von Glott,
« Castafiore Bazooka » de L’Ultima récital. Surtout qu’elle a
habité ce personnage excentrique pendant 11 ans et 1175
concerts ! Mais voilà, Marianne James n’a plus peur de se
présenter sans fard devant le public. Premier prix de chant au
Conservatoire International de Musique de Paris et guitariste
émérite, Marianne au physique de diva n’a rien d’une cantatrice
castratrice. Dorénavant seule avec sa guitare, elle s’offre avec
naturel dans des chansons douces, où bossa et folk côtoient des
textes intimistes ou drôles. Elle se permet même des reprises
gourmandes, de Nougaro à Oasis, en passant par Marilyn,
Gershwin et Saint-Saëns !

Cotton Club

 

Voir toutes les photos créés par panthere_67

Publié dans Le caprice de Marianne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article