Divine Marianne James

Publié le par caro_30

06/02/2006

Avant la nouvelle "nouvelle Star", Marianne James était en solo à Troyes dans l'Aube.

Durant près de deux heures, la diva Marianne a enchanté samedi soir la Comédie de Saint-Germain. Un vrai régal.

Les aubois étaient nombreux samedi soir à la Comédie Saint Germain pour applaudir Marianne James et son caprice. Ce nouveau spectacle au titre prometteur est né il y a deux ans mélange de reprises et de compositions originales de l'artiste à mille lieues de l'inoubliable Ulrika Von Glott qui l'a fait connaître du grand public. 

 

Ce récital intimiste souvent noir  parlant d'amour et de mort a séduit l'assistance. Dès l'ouverture du rideau, le décor est posé, deux guitares et une voix. Cette dernière personnelle, unique, aux accents jazzy a envouté les spectateurs dès son entrée sur scène. Une véritable magie a opéré avec le public, le talent humoristique teinté d'anecdote en intermède musical mélé aux prouesses vocales fait de ce spectacle un instant de pur bonheur.
 

L'artiste plaisante de tout, de son poids en présentant le titre 3,14116 écrit par Laurence Boccolini et merveilleusement mis en musique par l'artiste, de sa rencontre avec un chauffeur de taxi parisien originaire du Mali qui en la menant à la maison de la Radio lui offre les paroles du refrain de la chanson Embrasse la vie, embrasse la mort, parodie Marylin Monroe dans une superbe reprise de I wanna be loved by you ou encore interprète brillamment Wonderwall du groupe Oasis.

 Sur les seize chansons interprété samedi soir, huit sont des compositions originales. Tout simplement magnifique.

Source
ICI

Publié dans Le caprice de Marianne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

idisouda 17/07/2007 18:08

tu sai koi je trouve ton blog tro genial et merci pour tes reponse!
commen fai tu pour heberger ?? je sai mm pas ce que sa veu dire;...çççç!!!!!
bisou!

idisouda 16/07/2007 17:51

el nou mank hein?!